Le Groupe des sénateurs indépendants (GSI) accueille les sénatrices Mary Coyle et Mary Jane McCallum

 

OTTAWA, 7 février 2018 – Les sénatrices Mary Coyle (Nouvelle‑Écosse) et Mary Jane McCallum (Manitoba) ont été officiellement accueillies aujourd’hui au sein du Groupe des sénateurs indépendants (GSI) par le sénateur Yuen Pau Woo, facilitateur du GSI, et la sénatrice Raymonde Saint-Germain, facilitatrice adjointe du GSI.

 

La sénatrice Mary Coyle est très respectée pour son travail axé sur les femmes et le leadership, l’égalité des genres, les droits des peuples autochtones, l’éducation postsecondaire et le développement local et international par l’intermédiaire du secteur sans but lucratif.

 

La sénatrice Mary Jane McCallum est une militante de la justice sociale, et l’une des premières femmes autochtones à devenir dentiste au Canada. Durant sa carrière distinguée, la sénatrice McCallum a donné des soins dentaires aux communautés autochtones, du Nord et des Premières Nations.

 

« Les sénatrices McCallum et Coyle sont des personnes extraordinaires et elles sont les bienvenues au GSI. Elles ajouteront à la profondeur et à la diversité des connaissances qui existent déjà dans nos rangs », a déclaré le sénateur Woo. « Les valeurs des sénatrices Coyle et McCallum s’alignent parfaitement sur celles du GSI, notamment sur son rôle de défense du public et de protection des minorités ».

 

« En tant que sénatrice de la Nouvelle‑Écosse, je suis profondément honorée de servir la population canadienne et de jouer un rôle dans l’établissement de relations positives. J’ai hâte de travailler avec tous mes collègues du Sénat pour susciter des changements positifs pour tous les Canadiens et les Canadiennes, particulièrement dans les domaines de l’inclusion, de la promotion de la prospérité partagée et de la sauvegarde de la santé de notre planète », a déclaré la sénatrice Coyle. « Je suis heureuse de me joindre au Groupe des sénateurs indépendants parce que j’apprécie la diversité du groupe et son engagement envers la liberté d’opinion non partisane. Je suis impressionnée par la sincérité de mes nouveaux collègues et par l’atmosphère de respect mutuel qui règne au sein du GSI. Je crois que cela nous sera très utile pour collaborer avec nos autres collègues au Sénat en vue de moderniser notre institution et de jouer notre rôle de législateurs ».  

 

 « C’est un grand honneur d’avoir été nommée pour représenter à la fois la population du Manitoba et tous les Canadiens et les Canadiennes, en tant que membre de la Chambre haute. Lorsque j’ai accepté ce nouveau rôle, le principe le plus important pour moi était la notion de second examen objectif, indépendant et non partisan. Le droit de conserver ma Voix, qui représente une lutte historique et incessante pour les peuples autochtones, revêtira toujours une grande importance », a déclaré la sénatrice McCallum. « Après de nombreuses discussions et périodes d’observation, il est devenu clair que les principes auxquels j’adhère sont aussi enchâssés dans la structure même du Groupe des sénateurs indépendants. Puisque nous partageons des valeurs semblables, je crois qu’il est préférable de travailler aux côtés de collègues aux vues similaires pour faire avancer la modernisation du Sénat. »

 

Établi en 2016, Le Groupe des sénateurs indépendants (GSI) se voue à la promotion d’un Sénat non partisan et à la modernisation de la Chambre haute du Parlement du Canada. Le GSI compte 41 membres, ce qui en fait le plus grand groupe parlementaire au Sénat. Le groupe est composé de sénateurs indépendants non affiliés à un caucus politique qui travaillent en étroite collaboration, mais qui prennent leurs propres décisions en se fondant sur leur jugement et leur analyse des situations. Les sénateurs du GSI croient qu’un groupe solide, cohérent et unifié améliorera la capacité du Sénat de mieux servir les Canadiens.

 

Le facilitateur du GSI est le sénateur Yuen Pau Woo (C.‑B.) et la facilitatrice adjointe est la sénatrice Raymonde Saint-Germain (Québec). Ils ont tous deux été élus pour un mandat de deux ans (jusqu’en 2019). Les sénateurs membres du GSI ont été nommés par cinq premiers ministres, mais la plupart d’entre eux ont été sélectionnés par l’intermédiaire du Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat.       

 

  www.GSIsénat.ca    #GSIsenat  @GSIsenat

 

-30-

 

 

Pour plus d’information, veuillez joindre : 

Aline Lafrenière

Directrice des communications

Secrétariat du Groupe des sénateurs indépendants (GSI)

aline.lafreniere@sen.parl.gc.ca

819-664-1564

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Article récent

Les sénatrices et sénateurs indépendants cherchent à trouver un compromis concernant une impasse causée par des motivations partisanes

April 3, 2019

1/6
Please reload

Article récent
Please reload

Archive
Please reload

Voir par sujet