La sénatrice Miville-Dechêne se joint au Groupe des sénateurs indépendants (GSI)

 

OTTAWA, le 20 septembre 2018 — Le sénateur Yuen Pau Woo, facilitateur du GSI, et la sénatrice Raymonde Saint-Germain, facilitatrice adjointe du GSI, ont officiellement accueilli la sénatrice Julie Miville-Dechêne (Inkerman) dans le Groupe des sénateurs indépendants. Madame Miville-Dechêne devient la 46e membre du GSI et la 14e représentante du Québec au sein du groupe.

 

Durant sa carrière, la sénatrice Miville-Dechêne a su, grâce à de hauts standards journalistiques, informer la population avec objectivité, ce qui lui a valu des distinctions. Durant ses 25 ans de journalisme à Radio-Canada, elle a occupé des postes de correspondante aux nouvelles télévisées et dans les émissions d’affaires publiques au Canada et aux États-Unis. Elle est devenue la première femme ombudsman de Radio-Canada. En 2011, elle a été nommée présidente du Conseil du statut de la femme du Québec, où elle conseillait le gouvernement sur l’enjeu de l’égalité entre les femmes et les hommes. Avant d’être nommée au Sénat comme sénatrice indépendante, elle fut  représentante du Québec au sein de la Délégation permanente du Canada auprès de l’UNESCO et émissaire du Québec aux droits et libertés de la personne.

 

 « Je tenais à me joindre au Groupe des sénateurs indépendants car il est essentiel pour moi de travailler en équipe et de profiter de l’expertise de mes collègues, » a dit la sénatrice Miville-Dechêne. « Être indépendante d’esprit, voter selon sa conscience, ne signifie pas pour moi travailler seule. Nous sommes plus efficaces ensemble. »

 

La sénatrice Miville-Dechêne prête serment au cours d’une période charnière pour le Sénat et pour son avenir. « Chacune et chacun d’entre nous a la responsabilité de rétablir la confiance de la population envers cette importante institution démocratique. Nous devons respecter au Sénat les normes les plus élevées, et ce, dans l’intérêt et pour le bien de la population canadienne, » a dit la sénatrice Saint-Germain durant son discours de bienvenue pour sa nouvelle collègue. Les états de service de la sénatrice Miville-Dechêne « seront, à n’en pas douter, un atout précieux pour le Sénat. Au nom de tous les membres du Groupe des sénateurs indépendants […] bienvenue. »

 


Établi en 2016, Le Groupe des sénateurs indépendants (GSI) se voue à la promotion d’un Sénat non partisan et à la modernisation de la Chambre haute du Parlement du Canada. Avec ses 46 membres, le GSI est le plus grand groupe parlementaire au Sénat. Ses membres sont des sénateurs indépendants non affiliés à un caucus politique qui travaillent en étroite collaboration, mais qui agissent de façon indépendante. https://www.gsisenat.ca/  #GSISenat  @GSISenat

 

 

Pour plus d’information, veuillez communiquer avec : 

Aline Lafrenière

Directrice des communications

Secrétariat du Groupe des sénateurs indépendants (GSI)

aline.lafreniere@sen.parl.gc.ca

819-664-1564

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Article récent

Les sénatrices et sénateurs indépendants cherchent à trouver un compromis concernant une impasse causée par des motivations partisanes

April 3, 2019

1/6
Please reload

Article récent
Please reload

Archive
Please reload

Voir par sujet