Les sénatrices et sénateurs indépendants cherchent à trouver un compromis concernant une impasse causée par des motivations partisanes

 

 

COMMUNIQUÉ

Pour diffusion immédiate

 

 

Les sénatrices et sénateurs indépendants cherchent à trouver un compromis concernant une impasse causée par des motivations partisanes

 

OTTAWA, le 3 avril 2019 – Yuen Pau Woo, facilitateur du Groupe des sénateurs indépendants, affirme qu’il est déçu de voir qu’un échec des négociations a poussé le gouvernement à utiliser une motion visant à regrouper et à accélérer plusieurs projets de loi se trouvant au Sénat.

 

« Les sénatrices et sénateurs indépendants veulent un processus méthodique pour l’étude des projets de loi du gouvernement, par exemple la fixation de délais et d’échéanciers pour le passage et l’adoption de projets de loi au Sénat, » a affirmé le sénateur Woo. « C’est pourquoi j’ai aujourd’hui contacté les leaders des groupes reconnus au Sénat ; une dernière tentative pour parvenir à un résultat négocié. »

 

Ces efforts entrepris par le Groupe des sénateurs indépendants surviennent immédiatement après deux mois de discussions destinées à développer un plan de travail pour les projets de loi du gouvernement que le Sénat doit étudier durant la session actuelle. Ces discussions n’ont pas porté fruit.

 

Woo a souligné que le Sénat se trouve dans cette situation en partie parce que l’opposition ne reconnaît pas le Groupe des sénateurs indépendants comme un groupe légitime qui se trouve sur un pied d’égalité avec les caucus partisans de la Chambre haute. L’opposition a par ailleurs refusé d’inclure le facilitateur du Groupe des sénateurs indépendants dans ses discussions avec les représentants du gouvernement. Woo a ajouté qu’à l’heure qu’il est, une entente aurait probablement été conclue si le Groupe des sénateurs indépendants, lequel détient une majorité au Sénat, avait pris part à ces discussions.

 

« En entamant des discussions avec les leaders des autres groupes au Sénat, nous espérons conclure rapidement une entente qui établira des échéanciers pour l’achèvement de notre travail sur les projets de loi du gouvernement, » a affirmé le sénateur Woo.

 

-30-

 

 

Questions des médias : 

 

Grégoire Carrière

Directeur des communications

Groupe des sénateurs indépendants (GSI)

Gregoire.carriere@sen.parl.gc.ca          

 

Ro Izzetpanah
Coordinatrice des communications
Groupe des sénateurs indépendants (GSI)
ro.izzetpanah@sen.parl.gc.ca

 

 

Établi en 2016, Le Groupe des sénateurs indépendants (GSI) se voue à la promotion d’un Sénat non partisan et à la modernisation de la Chambre haute du Parlement du Canada. Le GSI compte 58 membres, ce qui en fait le plus grand groupe parlementaire au Sénat. Le groupe est composé de sénateurs indépendants non affiliés à un caucus politique qui travaillent en étroite collaboration, mais qui agissent de façon indépendante.

 

Le facilitateur du GSI est le sénateur Yuen Pau Woo (C. ‑B.) et la facilitatrice adjointe est la sénatrice Raymonde Saint-Germain (Québec). Ils ont tous deux été élus pour un mandat de deux ans (jusqu’en 2019). Les sénateurs membres du GSI ont été nommés par cinq premiers ministres, mais la plupart d’entre eux ont été sélectionnés par l’intermédiaire du Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Article récent

Les sénatrices et sénateurs indépendants cherchent à trouver un compromis concernant une impasse causée par des motivations partisanes

April 3, 2019

1/6
Please reload

Article récent
Please reload

Archive
Please reload

Voir par sujet