Une sénatrice non affiliée se joint au Groupe des sénateurs indépendants

 

OTTAWA, le 12 juin 2019 – Aujourd’hui, le Groupe des  sénateurs indépendants (GSI) accueille officiellement dans ses rangs la sénatrice non affiliée Mobina Jaffer. Son adhésion au GSI fait en sorte que le groupe détient maintenant une majorité de 59 membres dans la Chambre haute.

 

« Nous nous réjouissons de la décision de la sénatrice Jaffer de joindre notre groupe, » a déclaré Yuen Pau Woo, le facilitateur du GSI. « La sénatrice Jaffer possède une vaste expérience et une solide expertise dans les domaines juridique, des droits de la personne, des relations internationales et de la sécurité nationale. Elle ajoutera une valeur considérable à la mission des sénatrices et des sénateurs indépendants, soit celle d’examiner et d’améliorer les projets de loi du gouvernement sans l’influence d’intérêts partisans. »

 

L’arrivée de la sénatrice Jaffer signifie que les membres du Groupe des sénateurs indépendants occupent quatre des six sièges de la Colombie-Britannique au Sénat.

 

La sénatrice Jaffer a été nommée au Sénat en 2001. L’adhésion officielle de la sénatrice au sein du groupe a été décidée par un vote des membres du Groupe des sénateurs indépendants.

 

-30-

 

Questions des médias : 

Ro Izzetpanah

Coordinatrice des communications

Groupe des sénateurs indépendants (GSI)

613-715-3998

 

Établi en 2016, Le Groupe des sénateurs indépendants (GSI) se voue à la promotion d’un Sénat non partisan et à la modernisation de la Chambre haute du Parlement du Canada. Le GSI compte 59 membres, ce qui en fait le plus grand groupe parlementaire au Sénat. Le groupe est composé de sénateurs indépendants non affiliés à un caucus politique qui travaillent en étroite collaboration, mais qui agissent de façon indépendante.

 

Le facilitateur du GSI est le sénateur Yuen Pau Woo (C. ‑B.) et la facilitatrice adjointe est la sénatrice Raymonde Saint-Germain (Québec). Ils ont tous deux été élus pour un mandat de deux ans (jusqu’en 2019). Les sénateurs membres du GSI ont été nommés par cinq premiers ministres, mais la plupart d’entre eux ont été sélectionnés par l’intermédiaire du Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat.

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Article récent

Les sénatrices et sénateurs indépendants cherchent à trouver un compromis concernant une impasse causée par des motivations partisanes

April 3, 2019

1/6
Please reload

Article récent
Please reload

Archive
Please reload

Voir par sujet