LA CRISE DES OPIOÏDES AU CANADA

Le Canada demeure le deuxième plus grand consommateur d’opioïdes par habitant au monde. Ainsi, il est impératif d’entamer une conversation approfondie à l’échelle nationale pour discuter des facteurs qui ont permis à ce phénomène de s’intensifier au pays au cours des dernières années.

 

Notamment à cause de substances puissantes telles que le fentanyl, le nombre de surdoses et de décès causés par les opioïdes a rapidement augmenté. Au cours des cinq dernières années, le taux d’hospitalisation a augmenté de 27 %, et en seulement 18 mois, plus de 9 000 Canadiennes et Canadiens ont péri. En 2017, on comptait en moyenne 11 décès par jour.

 

Des recherches ont démontré que l’usage et l’usage abusif des opioïdes constituent des problèmes de santé et des problèmes sociaux complexes qui doivent être profondément étudiés. Devant cette crise, nous demandons à des experts de décrire les facteurs qui contribuent à l’usage et à l’usage abusif des opioïdes et à la dépendance à ces substances. Nous leur demandons aussi d’indiquer quelles mesures, selon eux, devraient être prises afin de minimiser les risques potentiels liés à l’usage des opioïdes.

Le mercredi 20 février 2019, de 8 h à 10 h,

1, rue Wellington, pièce C-110,

Un petit déjeuner sera servi.

PANELISTES

Dre Sheri Fandrey

Assistante clinique

Professeure au College of Pharmacy, Université du Manitoba

Dre Caroline Hosatte-Ducassy

Résidente en médecine d’urgence spécialisée, Université McGill

Dre Esther Tailfeathers

Responsable médicale

de la population et

du public, Indigenous Strategic Care Network

Dr Jeffery Turnbull

Directeur médical, Projet de

santé urbaine

Dr John Weekes

Directeur de recherche et à l’enseignement, Centre de soins de santé mentale Waypoint