Une nouvelle équipe de facilitation au Groupe des sénateurs indépendants

COMMUNIQUÉ

Pour diffusion immédiate

Une nouvelle équipe de facilitation au Groupe des sénateurs indépendants


OTTAWA, le 29 novembre 2021 – Le Groupe des sénateurs indépendants (GSI) a annoncé aujourd’hui qu’élue par acclamation, la sénatrice Raymonde Saint-Germain deviendra la prochaine facilitatrice du GSI. Elle sera appuyée par le sénateur Tony Dean qui a été élu facilitateur adjoint. Très respectés au Sénat, la sénatrice Saint-Germain et le sénateur Tony Dean ont consacré leurs remarquables carrières à la fonction publique.

« C’est avec fierté et humilité que nous acceptons nos rôles de dirigeante et de dirigeant du tout premier groupe de sénatrices et de sénateurs indépendants, un groupe à la diversité et aux expertises multidisciplinaires impressionnantes, » ont déclaré la facilitatrice et le facilitateur adjoint désignés. « Il nous tarde de collaborer avec nos collègues des autres groupes et caucus pour accomplir nos tâches constitutionnelles. »

La sénatrice Raymonde Saint-Germain est une administratrice publique chevronnée originaire de la ville de Québec. Elle a occupé des postes de sous-ministre dans la fonction publique du Québec pendant plus d’une décennie. Avant sa nomination au Sénat du Canada, elle a assumé la fonction de protectrice du citoyen du Québec pour deux mandats consécutifs de 5 ans, mandats pour lesquels elle a été élue à l’unanimité par l’Assemblée nationale du Québec. La sénatrice Saint-Germain occupe le poste de facilitatrice adjointe du Groupe des sénateurs indépendants depuis 2017. Elle participe de plus activement aux travaux du Comité sénatorial permanent de la régie interne, des budgets et de l’administration, notamment en tant que présidente de son Sous-comité sur les ressources humaines.

Le sénateur Tony Dean est devenu membre du Groupe des sénateurs indépendants en novembre 2016 dès son arrivée à la Chambre haute. Il a occupé les fonctions de secrétaire du Conseil des ministres et de chef de la fonction publique de l’Ontario entre 2002 et 2008 et est agrégé émérite à l’École Munk des affaires internationales et politiques publiques. Le sénateur Dean a concentré ses efforts sur la réforme de la Chambre haute, notamment en prônant l’amélioration des méthodes d’organisation des travaux du Sénat. Il a d’ailleurs eu recours à ces approches novatrices durant les examens de la Loi sur l’aide médicale à mourir et du projet de loi C-45, Loi sur le cannabis.

« Ce fut un honneur de servir en tant que facilitateur ces quatre dernières années, » a souligné le facilitateur du GSI sortant, le sénateur Yuen Pau Woo, alors qu’il félicitait ses collègues pour leurs nominations. « Le GSI sera entre très bonnes mains sous la direction de la sénatrice Saint-Germain et du sénateur Dean ; ils peuvent compter sur tout mon soutien. »

Le mandat de la nouvelle équipe de direction débutera le 1er janvier 2022.


– 30 –

Pour plus d’information :

Ro Izzetpanah

Spécialiste principale des communications

Secrétariat du Groupe des sénateurs indépendants

ro.izzetpanah@sen.parl.gc.ca